Se rendre au Costa Rica avec un handicap : bonne ou mauvaise idée ?

Costa Rica

Se promener à travers le monde devient de plus en plus accessible. Cela est vrai, car presque toutes les bourses peuvent se le permettre. Mais aussi parce que toutes les catégories de gens sont invités à voyager. Les handicaps ne constituent plus un frein pour des vacances à l’étranger. Cela est d’autant plus vrai au Costa Rica.

Zoom sur les réalités pratiques du pays en matière d’accessibilité

D’un point de vue formel et officiel, le Costa Rica constitue un pays accessible. Une loi existe, qui interdit toute discrimination d’aucune forme que ce soit, envers les personnes handicapées. Cette réglementation s’est assortie d’obligations pour certaines compagnies, comme un cadeau spécial, de prendre de mesure. Cela concerne notamment les entreprises de transport public et les commerces. Une large part de l’économie du pays repose sur le tourisme.

Il a donc tout intérêt à se mettre aux normes internationales. Seulement, les réalisations se font un peu attendre. Certains voyageurs déconseillent même ce pays pour les personnes en situation de handicap. Trop peu de bus disposent d’aménagements adéquats. Il en va de même pour les hébergements. Les routes sont trop abîmées pour un voyage en voiture sans heurts. Toutefois, tout ceci ne devrait pas décourager les futurs touristes. Il existe des moyens de profiter du pays, mais il faut s’investir un minimum.

Comment visiter le Costa Rica quand on est en situation de handicap ?

Avec de la volonté, tout est possible. Les personnes victimes de petits handicaps peuvent profiter de leurs vacances en comptant sur l’aide d’un accompagnateur. Certes, cela paraît un peu réducteur pour ces personnes, mais il s’agit d’une mesure nécessaire. Les grands handicapés doivent faire preuve de plus de ténacité. Il vaut mieux se dire que les transports publics ne sont pas en option. Certains taxis s’équipent de rampes, mais ils ne sont pas nombreux. Il vaut donc mieux se renseigner sur les disponibilités et les prix des voitures spéciales.

En générale, la compagnie de transport offre aux personnes handicapées des transports adaptés et accompagnés de leur assistance. Elle aide également ces personnes en accompagnant pour chaque étape de son voyage, de son arrivée à l’aéroport à son embarquement en passant par l’enregistrement de ses bagages. Les sites qui informent sur les séjours costa rica fleurissent sur le web. Les forums sont également des mines d’informations. Ces mêmes plateformes renseignent efficacement à propos des hébergements qui disposent des infrastructures adaptées. Le plus simple reste de s’adresser à une agence de voyage. Celles qui préparent des escapades sur-mesure promettent des vacances personnalisées et adaptées.

Que voir et visiter quand on est handicapé au Costa Rica ?

Selon toute vraisemblance, après ces différents constats, le nombre de sites à voir n’est pas trop élevé. Pourtant, il y en a et ces quelques endroits valent tous ces efforts. L’Universal Trail à La Selva à Sarapiqui traverse trois micro-climats. Dès la route, ces variations quasi-soudaines impressionnent favorablement. Les visites dans les lieux historiques comme les plantations de café ou les anciennes usines ne présentent aucun danger. Les visiteurs découvriront un pan de l’histoire du pays grâce à ces balades. Impossible de ne pas visiter un parc durant un séjour costa rica qui se veut réussi.

Le Parc Carrara se démarque spécialement. Des sentiers accessibles par fauteuil roulant ont été aménagés en son sein. Il y a même des aides pour les personnes âgées. Les indications sont retranscrites en braille, et même en audio. Ce parc dispose quelques sentiers faciles d’accès aux personnes handicapées. Ils peuvent observer les espèces endémiques à une longue vue tels que les animaux, les plantes de grande taille ect… dans les fôrets humides dans ce parc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *